PBO_9132

Armel Tripon : « Ma pire nuit de la transat ! »

Le skipper de RÉAUTÉ CHOCOLAT raconte avoir passé sa pire nuit de la transat, à gérer un vent et une mer forts, des grains… Avant d’espérer gagner, demain, il faut d’abord arriver, et le chavirage du Multi 50 de  Lalou Roucayrol il y a quelques heures rappelle que l’exercice du multicoque en solitaire est périlleux. Plus que jamais, la prudence

PBO_9111

Armel Tripon : 400 milles d’avance à 900 milles du but

Réauté Chocolat a franchi ce mardi matin à 5h30 le jalon symbolique du dernier millier de milles à couvrir avant l’arrivée à Pointe à Pitre, prévue jeudi. Son avance a encore augmenté : plus de 400 milles à 900 milles du but ! Reste 48 heures de concentration intense à assurer pour, on l’espère, aller chercher une immense victoire aux Caraïbes. Tous

_BO_8802

Armel Tripon : « Je fais gaffe… »

RÉAUTÉ CHOCOLAT n’est plus qu’à 1200 milles de l’arrivée à Pointe-à-Pitre, prévue dans la nuit de mercredi à jeudi. Armel Tripon a encore augmenté son avance aujourd’hui : 360 et 370 milles sur Thibaut Vauchel-Camus et Erwan Le Roux, respectivement deuxième et troisième. L’alizé s’est renforcé et il faut « faire gaffe » dit Armel… qui n’oublie pas de rendre hommage à Francis

Pierre-Bouras_reaute-chocolat_AQ1I7780

Armel Tripon a doublé son avance en 24 heures

Le skipper du trimaran RÉAUTÉ CHOCOLAT est à quatre jours de l’arrivée à Pointe-à-Pitre, envisagée maintenant dans la nuit de mercredi à jeudi. Parfaitement calé dans les alizés, sur la route directe, il file à 20 nœuds de moyenne. Son avance sur les nordistes a doublé en 24 heures : de 150 à 300 milleS ! Mais Armel garde la tête froide.

SSCN0019

Aux Canaries, « c’est nickel ! » pour Armel Tripon

Tout va pour le mieux à bord de RÉAUTÉ CHOCOLAT ! Armel Tripon navigue maintenant au large de l’archipel des Canaries et tous les voyants sont au vert pour reprendre une vie normale et glisser sous gennaker dans les prémices des alizés. Il est trop tôt pour savoir si la route Sud sera payante au final mais, sur cette trajectoire, c’est

PBO_9028

Tiré d’affaire, place à la stratégie pour Armel Tripon

Le skipper de RÉAUTÉ CHOCOLAT a passé le front de mauvais temps inquiétant hier soir et n’a plus de phénomènes dangereux devant les étraves de son trimaran. Très décalé dans le sud, Armel Tripon peut maintenant laisser la place à la stratégie et son moral est au beau fixe.   C’est un petit texto reçu vers 21h mardi soir en

_BO_9105

Leader sudiste, Armel Tripon est « super content d’être là ! »

Retardé dans la zone de vents faibles lundi matin, le skipper de RÉAUTÉ CHOCOLAT a réussi ensuite un coup superbe en traversant vite le golfe de Gascogne, avant de glisser le long du cap Finisterre juste avant l’arrivée de très grosses conditions. Il a pu être joint ce matin au téléphone et nous a expliqué sa joie d’être ainsi placé…

Pierre-Bouras_reaute-chocolat_AQ1I8060

Sublime départ en tête signé Armel Tripon !

C’est parti pour la Route du Rhum-Destination Guadeloupe et RÉAUTÉ CHOCOLAT ne pouvait pas rêver mieux !  Armel Tripon a pris le meilleur départ des Multi50, viré le mythique cap Fréhel en tête et tenait encore le leadership après plus de deux heures de course. Quelle fête ! Il était tendu avant le départ, Armel Tripon – comme rarement on l’avait vu