Multi 50 REAUTÉ CHOCOLAT - Transat Jacques Vabre 2017 (Armel Tripon / Vincent Barnaud) - La Trinité sur Mer le 20/10/2017

Armel Tripon : « Le bateau est incroyable quand même… »

Toujours en tête de la 1000 milles des Sables à bord de RÉAUTÉ CHOCOLAT, Armel Tripon a entamé sa quatrième traversée du golfe de Gascogne depuis lundi. Après avoir évité de justesse un cachalot, entre autres émotions ! Les 200 derniers milles ne vont pas être les plus rapides, faute de vent soutenu, mais l’objectif est déjà atteint : « ça vaut tous

Capture d’écran 2018-04-25 à 18.07.42

Armel Tripon va virer en tête à mi-parcours

Alors que le parcours de la 1000 milles des Sables a encore changé pour épargner du trop gros temps aux solitaires, le skipper de RÉAUTÉ CHOCOLAT a parfaitement joué le coup. A hauteur de l’estuaire de la Loire ce midi, après une deuxième partie de nuit ultra rapide, il s’est forgé une vingtaine de milles d’avance sur Thibaut Vauchel-Camus. Deux

9e4131_abaa89c86a314ef1a3e47b4235d3abc8~mv2_d_2592_1728_s_2

Armel Tripon : du rythme et de bonnes sensations

Voilà 24 heures qu’Armel Tripon est engagé dans sa première course en solitaire en multicoque à bord de RÉAUTÉ CHOCOLAT : la 1000 Milles des Sables. Joint ce matin alors qu’il naviguait à 80 milles de la marque espagnole de Gijon, Armel expliquait que RÉAUTÉ CHOCOLAT devrait la virer dans la soirée, avant de remonter plein nord vers l’Angleterre. Tout va

Pierre-Bouras_PBO_4491

1000 Milles des Sables : la première d’Armel en solo !

C’est la rentrée des classes pour Armel Tripon et son Multi50 RÉAUTÉ CHOCOLAT : la 1000 Milles des Sables qui s’élance lundi à 14h des Sables d’Olonne est à la fois la première régate de la saison, mais elle est aussi la première course en solitaire en multicoque pour Armel Tripon. Et elle est qualificative pour la Route du Rhum…  

Pierre-Bouras_PBO_4302

Objectif Rhum pour Armel Tripon et Réauté Chocolat !

Après un hiver studieux, la compétition reprend dans quelques jours pour Armel Tripon, avec notamment les 1000 milles des Sables. Le skipper du Multi50 RÉAUTÉ CHOCOLAT passe en revue les travaux d’hiver – tous liés à la fois à la sécurité et à la performance – ainsi que son programme 2018 qui est évidemment orienté vers la navigation en solitaire

IMG_0151

Le Multi50 Réauté Chocolat en chantier !

Bien au chaud dans son hangar situé à La Trinité-sur-mer (56) depuis fin janvier, Armel continue toujours de chouchouter son Multi50 ! Au programme de ce chantier, beaucoup de « cosmétiques » entre ponçage des carènes, peintures et décoration mais également quelques innovations ! Un premier ponçage des carènes, agressif et en profondeur, a d’abord été effectué, avant de passer au calage (pratique

IMG_2767

Armel et le Multi50 de retour en France !

En octobre dernier, le Multi50 Réauté Chocolat d’Armel Tripon quittait son port d’attache de La Trinité-sur-Mer (56) afin de rallier Le Havre (76), ville de départ de la Transat Jacques Vabre 2017. 2 transats plus tard soit 3 mois après le voilà de retour ! Quelle aventure ! Quelle année 2017 ! Après une 3ème place sur la Transat Jacques

DSCN2940[1]

Armel déjà à l’entrainement !

Armel et Vincent étaient à peine arrivé à Salvador De Bahia qu’une semaine après Vincent, accompagné de Matéo, jeune préparateur du Team Réauté Chocolat, et Laurent Mermod, décidait de prendre la mer pour ramener le bateau en Europe et plus particulièrement dans les Îles Canaries. Mais pourquoi les Îles Canaries? Armel Tripon, qui a déjà effectué une première session d’entraînements en

Celebration - 3rd place in Multi 50 category for Reaute Chocolat, skippers Armel Tripon and Vincent Barnaud, during arrivals of the duo sailing race Transat Jacques Vabre 2017 from Le Havre (FRA) to Salvador de Bahia (BRA), on November 17th, 2017 - Photo Jean-Marie Liot / ALeA / TJV17

Armel Tripon 3è de la Jacques Vabre : « c’est extraordinaire ! »

C’est fait ! Armel Tripon et Vincent Barnaud ont franchi la ligne d’arrivée de la Transat Jacques Vabre à 9H 19 min et 22 sec en heure française ce vendredi 17 novembre à Salvador de Bahia (Brésil) après 11 jours 19 heures 44 minutes et 22 secondes passées en mer. Ils ont parcouru 4 728 milles à la moyenne de 16,66