20181115215613_PBO_1588-01

Armel Tripon vainqueur de la Route du Rhum en Multi50 !

Armel Tripon vient de remporter la Route du Rhum en catégorie Multi50 ! Le trimaran RÉAUTÉ CHOCOLAT a franchi la ligne d’arrivée à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) ce jeudi 15 novembre 2018 à 21h 32 minutes et 40 secondes (heure française), après 11 jours 7 heures 32 minutes et 40 secondes en mer. En prime, Armel est troisième sur les 123 bateaux au départ. Quel exploit magnifique !

Armel Tripon a gagné la plus mythique des transats, la Route du Rhum ! Tout simplement magnifique. Deux ans seulement après son arrivée sur le circuit Multi50, le skipper de RÉAUTÉ CHOCOLAT a terminé le travail avec panache, en signant un tour de la Guadeloupe express, n’étant freiné qu’au sud-ouest de l’île. Il fallait le voir débouler encore à 20 nœuds après la Tête à l’Anglais pour mesurer cet exploit dessiné… avant le départ de Saint-Malo avec son équipe de routage.

Armel Tripon avait délibérément décidé de faire une route très sud, considérant que cette option était la seule permettant d’atténuer les effets des grosses tempêtes annoncées. Il a eu du cran, aussi, quand devant Lisbonne il s’en est allé à la rencontre d’un énième coup de tabac. Quelques heures de souffrance, puis la plongée en escalier vers le sud pour y obtenir ce qu’il cherchait : les grandes glissades au vent portant dans l’alizé. Ce fut dur, exigeant et on résume trop rapidement cette course car pour le moment l’heure est à la délivrance, à la fête, aux retrouvailles avec l’équipe, la famille, les amis…

Dans la chaleur caraïbe, Armel peut lever les bras, rire, sabrer le champagne, profiter des proches et du public venus en nombre pour l’acclamer. Allant au bout de lui-même, jusqu’à en avoir des hallucinations de fatigue encore hier, le skipper de RÉAUTÉ CHOCOLAT vient de signer un exploit immense, le genre de grande victoire qui reste dans les mémoires pour toujours. Bravo !

Les premiers mots d’Armel Tripon au ponton : « J’ai le sentiment d’avoir fait le job »

« C’était une superbe course, réalisée grâce à une super équipe. Ce beau projet construit depuis 2 ans aboutit sur une belle victoire. C’est la victoire d’un tout, cela nécessite de l’engagement, de la préparation. Ça ne se gagne pas seulement sur l’eau mais grâce à tout le travail fourni en amont. Je remercie vraiment mon partenaire ! Cette 3e place au scratch est extraordinaire, finir derrière deux Ultimes, mais c’est la cerise sur le gâteau ! Je venais pour gagner en Multi50 et j’ai réussi à saisir une opportunité. C’est une super nouvelle pour la classe Multi50 et pour mon partenaire RÉAUTÉ CHOCOLAT.

Concernant ma trajectoire, il était hors de question que j’aille dans le nord. Ce n’était pas mes conditions et j’ai tout fait pour cravacher dans le sud. Mon équipe m’a proposé de m’arrêter, comme Lalou Roucayrol, mais il y a un petit trou de souris qui m’a permis de passer. Selon moi, le passage du Golfe de Gascogne a été prépondérant pour la suite de la course car les trois autres n’ont pas eu d’autre choix que de passer au nord : la fenêtre s’est fermée devant eux.

 

Je suis allé très loin dans la fatigue car ce sont des bateaux extrêmement fatigants, nerveusement exigeants quand on veut le faire avancer vite, et les conditions ces derniers jours n’ont pas été évidentes. Je suis allé un peu loin parfois en termes de fatigue et la dernière nuit, je ne savais pas où j’habitais ! J’ai eu une sorte de trou noir pendant quelques heures et je me demandais s’il y avait du monde à bord ! Je me demandais aussi ce que je faisais là ! Là, la transition est très brutale. Il y a encore 15 minutes j’étais tout seul à bord à régler mes voiles et me voilà ici avec un incroyable accueil. C’est la première fois que je vis ça, je suis super heureux ! »

La victoire en chiffres

Armel Tripon a franchi la ligne d’arrivée ce jeudi 15 novembre à 16h 32 minutes et 40 secondes heure locale de Pointe-à-Pitre et à 21h 32 minutes et 40 secondesen heure française. Son temps de course est de 11 jours 7 heures 32 minutes et 40 secondes. Sur la route directe (3542 milles) cela représente une moyenne de 13,04 nœuds. Mais en réalité, Armel a parcouru 4 563 milles sur l’eau (la route sud est beaucoup plus longue que la route directe) soit une moyenne de 16,8 nœuds.

Il a franchi la ligne d’arrivée 3 jours 17h 10 minutes et 53 secondes après le vainqueur en Ultime Francis Joyon.

Christian Buton, Président Général de RÉAUTÉ CHOCOLAT

« Cette victoire est une magnifique récompense pour RÉAUTÉCHOCOLAT, pour Armel, pour nos équipes, pour ceux qui nous suivent et nous accompagnent depuis 2 ans…La Route du Rhum est pour nous un véritable aboutissement et qu’elle puisse se conclure ainsi donne encore plus de sens à l’aventure que nous avons construite avec Armel, qui a réalisé une course incroyable, avec humilité, courage et envie. »

2 thoughts on “Armel Tripon vainqueur de la Route du Rhum en Multi50 !

  1. Tu as fait plus que le « job » !
    Tu as montré une grande sagesse, humilité, une excellente technique tant à la manœuvre que dans le choix des trajectoires
    Tu as démontré l’importance d’une bonne préparation physique, de l’entrainement soutenu, d’une mise en œuvre d’améliorations du bateau suite aux tests et nombreuses navigations en solitaire…
    Et tu nous as fait rêvé aussi !!
    Merci Armel à la prochaine….!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *