Un sacré casse-tête météorologique pour nos 33 skippers sur ce début de Vendée Globe. Après une nuit assez calme, Armel en à profiter pour se reposer et préparer le bateau à ce passage de front imminent. Pour lui, la stratégie est d’aller chercher ce coup de vent (35 nœuds établis avec 45 nœuds en rafales avec 4 à 5 mètres) dans l’Ouest, et de le passer en milieu de nuit pour pouvoir rapidement glisser. Les systèmes météo sont assez complexes car une nouvelle dépression s’annonce dans le Sud des Açores…

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *